Afin de rendre cette vente d’armement possible sans l’approbation du congrès, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a confirmé que l’administration avait invoqué un statut juridique rarement utilisé pour “immédiatement” libérer 8,1 milliards de dollars de ventes d’armes à ses alliés arabes afin de “dissuader l’agression iranienne”.

Le transfert d’armes à l’Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et à la Jordanie, qui comprendrait un certain nombre de munitions à guidage de précision (PGM) et de missiles antichars Javelin, ne peut plus être retardé “en cette période de volatilité régionale croissante, “a déclaré Pompeo dans un communiqué vendredi 24mai.

Cette “volatilité”, selon le plus haut diplomate américain, vient d’Iran, dont la “menace” perçue par le gouvernement Trump a été renforcée ces dernières semaines. Le Pentagone a envoyé un groupe de porteurs, des bombardiers, des missiles de défense aérienne et 1 500 soldats dans la région, après avoir accusé Téhéran d’une campagne” en cours contre les alliés et les intérêts de Washington. source:RT

 

La meilleure des défenses, c’est l’attaque: les gentils soldats saoudiens veulent botter le cul des méchant Iraniens…

 

Sans entrer dans le détail des livraisons, Pompeo a déclaré que l’équipement militaire devant être expédié dans les pays arabes comprend «du renseignement, de la surveillance et de la reconnaissance (ISR), des munitions et d’autres fournitures». Cependant, selon un rapport de Reuters qui cite la notification envoyée au Congrès, ils incluraient des armes offensives. Cela était devenu le sujet de discorde entre la Maison Blanche et les législateurs. source:RT

Selon un assistant du Congrès cité par Reuters, le Congrès avait en principe accepté de laisser la voie libre aux ventes d’armes défensives, mais avait refusé de se lancer dans les armes offensives, depuis leur utilisation par les alliés des usa pour bombarder des civils au Yémen.

Ces ventes massives d’armement à des pays totalitaires qui soutiennent et financent daesh, l’état islamique, sont conclues sous couvert de défense contre une hypothétique voire inexistante menace Iranienne.

Cette vente d’armements précipitée fait craindre l’imminence d’une invasion de l’Iran allié de la Russie, par les pays du golfe soutenus par l’otan.

Il est sous-entendu que la menace terroriste viendrait d’Iran, mais personne n’y croit.

Notons qu’il y a en république islamique d’Iran, des communautés de chrétiens et de juifs qui ne sont pas en apartheid.

Dans les pays du golfe, l’islamisme intégriste est obligatoire et les autres obédiences de l’islam ainsi que les autres religions sont interdites.

Les 2/3 de l’opinion Américaine restent farouchement opposés à l’idée d’une attaque “préventive” contre l’Iran.

De part les alliances en cours, si ce scénario devait arriver, la France se retrouverait dans une position délicate de part son appartenance à l’otan, et du fait que la France est la puissance stratégique (nucléaire) de l’UE, elle-même sous la tutelle de washington et du commandement de l’otan.

L’Iran est mis sous pression et fait clairement l’objet d’un projet de conquête de la part des usa, par le biais de leurs alliés Arabes et des organisations terroristes que ces derniers soutiennent et financent.

Cette situation peut entraîner une grave déstabilisation en europe, face à nos voisins Russes.