Brouillard cérébral ,définition: ce qu’on nomme vulgairement le brouillard cérébral ,est un état de grande fatigue mentale.

Les causes sont généralement psychologiques, comme les états de choc, et plus rarement physiologiques.

Les études sur ce sujet manquent de précision, mais il semblerait que ce symptôme lorsqu’il est physiologique, serait une conséquence d’une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau.

En résulte un état de confusion, maux de tête, nausées, incapacité de concentration, et une amnésie partielle.

Les sujets atteints présentent aussi parfois des signes de démence.

Brouillard cérébral : séquelle très préoccupante du covid19

L’absence d’études à grande échelle sur cette séquelle du covid19, est regrettable.

Une clinique de Chicago-US s’occupant de malades du covid19 en rémission, a signalé cette affection.

Le Dr Igor Koralnik, chef du département “maladies neuro-infectieuses” au northwestern medicine, a mené récemment une étude sur des centaines de ses patients.

Parallèlement, une étude Française portant sur 120 patients et datant du mois d’août 2020, a révélé ceci:

  • troubles d’amnésie sévère chez 34% des sujets “guéris” du covid.
  • état de brouillard cérébral intervenu plusieurs mois après rémission chez 27% des sujets “guéris” du covid.
  • la quantification des troubles de démence n’a pas été publiée.

Notons que ces séquelles atteignent en proportion égale, les sujets qui ont été contaminés sans en être vraiment malades, “porteurs sains” compris.

brouillard cérébral

nouvelles souches et mutations

Zombie tranquille… ou pas…

Pour l’heure, le phénomène est toujours à l’étude. Dans la majorité des cas, sont relevés des états de grande confusion mentale, à en oublier tout des domaines où le sujet excellait autrefois.

Ne plus reconnaître sa voiture ou des proches, perte de repères, engendrant parfois une modification de la personnalité.

Cette affection post-covid semblerait faire sombrer certains sujets dans un état sévère de démence.

Difficile pour nous autres de ne pas faire une parallèle de cette séquelle du covid19 ,avec un état de zombification émergent.

Recommandations

Plus que jamais, il est recommandé d’être extrêmement prudent.

Les études en cours ne sont pour l’heure pas assez complètes pour tirer des conclusions.

Le manque de recul face à cet éventuel fléau émergent, ne permet pas encore d’établir des statistiques fiables.

Évitez les contacts extérieurs au maximum, portez le masque et lavez-vous régulièrement les mains.

À l’approche de l’hiver et l’arrivée imminente de la grippe saisonnière, il est à redouter une recombinaison du virus dont il est impossible de prédire les nouvelles caractéristiques.

À la lumière de cet article, je vous recommande la plus grande prudence.

Nous en saurons probablement plus lorsque les cas seront assez nombreux pour ne plus passer inaperçus.

Attendons aussi que les études épidémiologiques sur ce sujet soient publiées.

Courage les amis. Ne cédez ni à la panique, ni à la peur. Soyons juste prudents et tout ira bien.

Je renvoie les plus sceptiques à ⇒ cet article datant de mars 2020.

En effet, confiant dans mes sources, j’ y avais publié des informations qui viennent d’être validées en octobre 2020:

https://www.medrxiv.org/

https://www.nejm.org/