Coronavirus n’a visiblement pas fini de faire des ravages .

Les scientifiques sont inquiets, quant à la découverte de 6 nouvelles souches, très virulentes, de coronavirus au Myanmar (Birmanie).

Ces nouvelles souches ont été trouvées dans des populations de chauve-souris endémiques .

Une équipe de scientifiques de l’ USAID (united-states-agency-for-international-development) , est à l’origine de cette découverte .

Cette équipe de chercheurs travaille au PREDICT-PROJECT ,comme publié dans PLOS-ONE à la date du 09 avril 2020 .

Les analyses de salive mettant en évidence ces nouvelles souches, ont été réalisées sur l’étude de seulement 11 espèces de chauve-souris, sur 464 espèces recensées .

coronavirus

source: www.nationtv.tv

Coronavirus ,aggravation potentielle de la crise

Ces nouvelles souches de coronavirus sont similaires au SARS-CoV-2 qui a engendré le COVID-19 ,mais présentent des traits génétiques très différents .

Une infection plus grave et une transmission encore plus aisée par les voies respiratoires .

Les nouvelles souches découvertes sont beaucoup plus contaminantes et potentiellement mortelles que le SRAS ou le COVID-19 .

The analysis found ” new species of corona virus” in the large ceiling bat (Scotophilus heathii) , the research team named. PREDICT-CoV-90 Bat mouth pucker (Chaerephon plicatus) infection PREDICT-CoV-47 and PREDICT-CoV-82 in the bats giant three recesses. (Hipposideros larvatus) discovered three new species, namely PREDICT-CoV-92, PREDICT-CoV-93, PREDICT-CoV-96                    

                                                                                                              *source Nation-tv

 

Le SRAS-COV et le MERS-COV affectés par ces nouvelles souches génétiques de beta-coronaviridae , ont une ressemblance dans leur faculté d’adaptation et facilité de réplication, avec OC43 et HKU1 qui causent les grippes saisonnières .

 

Le COVID-19 est-il juste un virus de transition ?

À la vue de ce que nous savons déjà et des dernières découvertes, les prochaines épidémies ont un grand risque d’être beaucoup plus mortelles que celle du COVID-19 .

S’attendre potentiellement à court terme ,à une aggravation de la situation sanitaire mondiale et une hausse brutale de la mortalité .

Désormais, la grippe saisonnière pourrait, selon les dernières études, se transformer en fléau annuel .

Le port d’un masque et de gants, la réduction drastique des contacts et toutes les mesures barrières, pourraient devenir dans un avenir très proche une normalité .

https://www.nationtv.tv/main/content/378770755/

USAID (united-states-agency-for-international-development)

PLOS-ONE

PREDICT-PROJECT

 

Visiter survivalisme-survie.fr

 

Retour au sommaire de GAZ’S