Blackout solaire pour fin 2019 : Cette information de premier plan est à prendre avec prudence car à ce jour, elle n’a été relayée que par un seul média et n’a pas été approuvée ni divulguée par les pouvoirs publics .


Diffusée le 30-09-2019 par le média Ukrainien Russophone TVC.RU (lien ICI en parenthèse),cette information alarmante mérite qu’on s’y intéresse de près, au cas où effectivement ce cataclysme aurait lieu, comme annoncé, en décembre 2019 .

On pourrait à priori penser que les éruptions solaires procurent de la chaleur .Dans certains cas oui, mais dans d’autres cas les effets protecteurs de la magnétosphère terrestre produisent une déviation des photons .Certaines éruptions solaires de grande ampleur ont la particularité d’obscurcir provisoirement la lumière perçue par les observateurs terrestres du phénomène .

Outre les effets électro-magnétiques, les effets thermiques sont beaucoup plus perceptibles .Ces deux facteurs peuvent mettre en danger l’ensemble de nos technologies .

Les impulsions électro-magnétiques naturelles (IEM)

Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir déjà entendu parler des IEM, mais le plus souvent dans le cas des nouvelles technologies d’armements .

Or, les IEM existent en abondance dans le cosmos .Les étoiles massives, comme notre soleil, en produisent parfois de terribles, dont les conséquences pour les planètes alentours, vont de la glaciation de planètes jusqu’à, dans certains cas extrêmes, l’éjection orbitale de celles-ci .

Dans le cas présent, fort heureusement, la Terre ne devrait pas quitter son orbite actuelle et le phénomène annoncé ne devrait durer que quelques jours .

Blackout solaire sur Terre

Une éjection de plasma depuis le point solaire AR2192 ,attendue en décembre 2019, va provoquer selon TVC.RU qui cite une étude scientifique Russe, une tempête magnétique assez brève mais exceptionnellement puissante .

Assez puissante pour faire baisser la luminosité apparente du soleil de 90%, provoquant une vague de froid polaire sur l’ensemble de notre planète pour une durée de 4 à 7 jours .

Si ce phénomène a lieu, préparons nous à affronter une nuit polaire planétaire .Le cycle gravitationnel n’étant pas affecté, dans un premier temps et espérons-le aussi à terme, nos journées et nos nuits seront pendant quelques jours sous un ciel de couleurs variées, projection photonique du spectre en couleurs visibles ou aurores boréales .Ce genre de phénomène vaut le coup d’être observé mais il faut se préparer à ses effets directs et indirects .

Les effets directs et les effets indirects

Un refroidissement brutal sera le premier effet constatable .Selon “M” qui tient ici à garder son anonymat, la France métropolitaine devrait accuser des températures de -25°C dans le sud et dans l’Ouest, et jusqu’à -40°C dans l’est .Cette différence de températures relève de la conjoncture car décembre est le moment du solstice d’hiver (journées les plus courtes avec une déclinaison solaire de −23° 26′ 13″).

source wikipedia

oscillation harmonique et hauteur de l’astre (source: wikipedia)

S’attendre forcément à des dysfonctionnements des systèmes de télécommunications et à des pannes électroniques à cause de l’IEM .

Les effets indirects seront aggravés si la population n’est pas préparée .Je vous laisse imaginer si l’électricité est hors service, et les canalisations d’eau gelées dans les villes …. espérons que les ingénieurs et agents des réseaux arrivent à maintenir l’électricité .Ce type de crise météo étant à même de transformer en quelques jours nos sociétés en un chaos inextricable .

Survivre au blackout solaire annoncé

Ce sera plus facile en zones rurales .Dans tous les cas, le froid sera le premier ennemi à combattre .

  • Prévoir des stocks en eau potable et en vivres faciles à cuisiner
  • Restreindre le lieu de vie pour mieux pouvoir le chauffer
  • Penser à avoir de quoi calfeutrer les fenêtres et les ouvertures en laissant passer un petit flux d’air pour ne pas s’asphyxier
  • Il faudra des couvertures, duvets, couvertures de survie, habillements pour des températures polaires, chaufferettes
  • Le chauffage : à -40°C le gaz et le pétrole perdent leur fiabilité .Stocker de l’alcool à brûler, l’utiliser ensuite dans des contenants ouverts pour le chauffage d’urgence et la cuisine
  • À -40°C, n’urinez ou ne faîtes pas vos besoins à l’extérieur
  • Restez enfermés en attendant le retour du jour qui reviendra, soyez-en sûrs
  • Pas de panique, si vous comprenez que le phénomène ne va pas durer, vous arriverez à surmonter ces quelques jours difficiles en gardant le moral
  • Même si vous avez des équipement spécifique pour affronter le grand froid, évitez de sortir à l’extérieur pendant cette nuit polaire
  • Protégez vos équipements d’urgences, électriques et électroniques, en enlevant les piles ou accus et en les enfermant dans des cages de Faraday artisanales jusqu’à la fin de l’IEM.
  • Les abris sous-terrains sont à privilégier car on y conserve la chaleur plus facilement, et les IEM reçues y sont beaucoup plus faibles ou inexistantes (abri anti-atomique ,grotte ,cavité souterraine…)

Soyez imaginatifs, anticipez et instruisez-vous quant aux mesures individuelles et collectives de protection contre le froid et les IEM .

Souvenez-vous que si vous êtes pris d’hypothermie sans moyens de vous réchauffer, c’est la mort assurée .


⇒ Liens de l’article :

https://www.tvc.ru/news/show/id/169381?fbclid=IwAR1WTSodNvMk7dw7Ka0nhmau7wVeaHU2C0Xx20YH1X-0aVQaewfkHt06SWk

https://www.youtube.com/watch?v=DK8LphA8_pE

https://www.youtube.com/watch?v=3xJ-MxEunEI


Pas de panique

Cette information n’est pas à prendre au pied de la lettre car à ce jour, aucune alerte n’a été lancée par les pouvoirs publics .

Survivalisme-survie.fr pense que cependant, il serait sage pour tout un chacun de s’équiper sérieusement contre des vagues imprévues de très grand froid .

Peut-être que l’événement n’aura pas lieu, peut-être aussi aura-t-il lieu, mais il ne serait pas idiot de prendre cette info au sérieux, car si ça ne se passe pas en décembre, ce genre de cataclysme reste un phénomène récurrent sur notre planète .

Vu qu’il y a déjà eu des précédents d’IEM naturelles, et que le grand froid peut aussi être provoqué par les armements technologiques modernes en cas de guerre .

Retour au Domaine survivalisme-survie.fr