Comme chacun l’a probablement constaté, nous vivons une époque de merde.

De plus en plus de Français commencent à se dire que les survivalistes ne sont pas tant farfelus, d’anticiper les crises en se préparant à y faire face.

Ce résumé pourra éventuellement éclairer sous un autre jour la situation actuelle de contestation nationale populaire, initiée par les gilets-jaunes.

WKurtz vous propose d’en analyser les causes, leurs effets, leurs conséquences et les solutions.

Car il y en a des solutions, mais elles sont occultées par les médias qui ne parlent que des conséquences et de leurs effets, mais pas des causes ni des solutions… Pourquoi ?

De même, le silence est fait sur l’ampleur européenne du problème.

Car dans de nombreux autres pays d’europe, il y a des manifs et des heurts, notamment en Belgique. Mais laissons nos amis Belges remettre de l’ordre dans leurs institutions, et occupons-nous des nôtres.

Le mouvement citoyen spontané des gilets-jaunes traduit une rupture définitive des Français avec la classe politique mondialiste, et la mise au jour d’une haute trahison mettant en péril l’existence de notre pays.

Les peuples des nations d’europe sont déterminés à se débarrasser du joug des institutions supranationales européennes.

La France occupe une place tristement singulière dans le classement des pays où la corruption est la plus importante, voire devenue tacitement institutionnelle.

Les verrous de la République ont été violés, et nous ne nous appartenons plus ! Réveil !

Qui est encore dupe de la complicité des partis Français très à gauche ou très à droite, qui ont à cœur de maintenir ce système en place ?

Le RN propose une dissolution de l’assemblée nationale, sachant bien que seul le président de la république a le droit de dissoudre l’assemblée.

La FI propose une motion de censure, rejetée d’avance (la loi du nombre à l’assemblée) une motion de censure concerne le 1er ministre et son gouvernement, mais pas le président de la république.

Donc le RN et la FI prennent ouvertement leurs adhérents et sympathisants pour des imbéciles, et leurs propositions démontrent leur intention commune de protéger le président Macron ,tout en s’octroyant des postures d’opposants farouches.

Postures bien éloignées de la réalité, comme démontré par le fait qu’au moment M, ces gens sont au garde-à-vous et ceci afin de maintenir le système dont ils sont issus en place pour un bénéfice personnel :

pour l’avenir de leurs carrières respectives, ces individus abjects exécuteront les ordres anticonstitutionnels imposés par bruxelles et washington aux nations européennes, au bénéfice du consortium germano-américain. Ce sont des usurpateurs et des enchanteurs qui nous manipulent.

Car ils savent très bien que le seul vrai coup à jouer pour l’intérêt des Français et de la France, serait de lancer la procédure de destitution du président de la république. Comme explicitement stipulé par la loi, et conformément à l’article 68 de la constitution Française.

Les responsables se rendant complices d’intérêts extérieurs ou personnels, en manquement à leur devoir devant le peuple souverain, seront rudement jugés par la postérité.

Voir le 1er ministre ovationné à l’assemblée par tous ces traîtres se disant dans l’opposition est une preuve de plus de leur connivence, nous sommes Français, ne nous laissons plus manipuler :

Origine détournée de la contestation nationale:

Le danger ne vient pas de la rue et des Français, mais d’un petit nombre d’individus, un faible nombre de casseurs, et d’un certain nombre d’individus carriéristes, mercantiles et voraces.

Ces infâmes qui dressent les oppositions et définissent les haines, ces traîtres qui sacrifient des innocents en pâture au fascisme le plus abject qu’ils nous suggèrent d’adopter inconsciemment, la mise en scène des oppositions ou concepts dépassés de guerre de religions qui vouent à la dissidence interne pour détruire la nation!

On se laissera plus manipuler, et le CNR (le conseil national de la résistance) a désormais Seule-Légitimité pour tous les soldats de la République. 

 

Dans un pays correctement administré, même en situation grave, les populations n’arrivent jamais à ces extrêmes.

Lorsque un président, en plein “conflit social” (ex: mouvement populaire massif de contestataires) inédit par son étendue qui touche chaque citoyen, va en Allemagne, puis à Bruxelles avant de prendre la parole “face” au peuple, ou plutôt “face caméra” je trouve ça suspect. Comme si il fallait en priorité régler le problème national Français en allemagne et à bruxelles ?

Car la réalité politique des mesures gouvernementales, les G.O.P.É. ,les grandes orientations de la politique économique européenne, nous contraignent à adopter des lois restrictives et suicidaires, puis à démanteler petit à petit le système social Français qui fonctionnait pourtant bien.

Objectivement, notre président actuel n’est pas directement responsable de tout, il est juste un messager impopulaire. Certainement un homme qui aurait pu être brillant mais n’en demeure pas moins un homme de paille aux yeux de beaucoup. Et n’oublions pas qu’il fut en fonction ministérielle, à l’économie(!), du gouvernement Hollande tant conspué de tous.

L’écologie réclame une hausse des taxes….mais on nous dit sur bfm qu’à partir de l’an prochain il faudra acheter des pneus spécial hiver pour les véhicules….pas très écolo d’augmenter la production de pneus…. et les taxes sur carburants. C’est comme pour le tabac, ça fait pas baisser la conso mais ça appauvrit les gens, obligés d’utiliser du carburant pour aller travailler, pour gagner des clous de surcroît !

Les médias Asiatiques nous apprennent que cette nouvelle taxe ne concerne pas que les carburants, mais tous les plastiques : bouteille d’evian, flacons, brosse à dents, bas nylon, etc…… info à vérifier car l’afp n’en parle pas…… (agence des fromages de propagande)

Un petit parfum révolutionnaire:

Enfin ce qui me désole, c’est lorsque je vois à la télé des manifestant(e)s pacifiques, désarmés et tranquilles se faire gazer à bout portant et démonter la gueule à grands moulinets de tonfas, je trouve cette violence gratuite abjecte.

Ce genre d’acte facile est indigne d’un fonctionnaire de la république, mais j’aime à penser que la majorité des policiers et militaires font leur devoir avec honneur et discernement, au service de tous leurs compatriotes.

Le matraquage médiatique sur des soit-disant groupuscules extrémistes-ultra qui auraient infiltré les gilets-jaunes….. n’importe quel analyste sérieux ou stratège pourrait démontrer que si vraiment il y avait des groupuscules de plus de 50 personnes réellement organisées et malveillantes, … ce serait une toute autre partition qui aurait été jouée.

Voir par exemple la révolution du Maidan, ou plutôt le coup d’état fomenté en Ukraine par l’UE pour le compte de Washington: la tactique subversive de la prédiction autoréalisatrice. Nous savons désormais décrypter leurs méthodes.

Ce que j’ai observé, ce sont des citoyens de base, excédés mais totalement désorganisés, et quelques casseurs comme dans tous les pays sous tutelle dont le peuple ne reconnaît pas le gouvernement imposé au pouvoir avec 17% des suffrages.

Quelques casseurs casqués habillés en noir, pourchassés par des gilets-jaunes, sortaient un brassard Police (faux brassard?).

Il est bien entendu que je ne cautionne pas la violence et les actions illégales portant atteinte à autrui ou aux biens autant privés que publics.

Ce n’est pas acceptable que des Français soient blessés, et des biens privés, ou communs donc publics, abîmés ou détruits. Ça porte atteinte à l’image d’un peuple mature et responsable, image que me semble-t-il les gilets-jaunes voulaient porter haut et faire valoir.

De même qu’on ne confie pas une arme à un excité, on ne doit pas confier le pouvoir à n’importe qui, y compris la rue si elle fait preuve d’immaturité manifeste. La rue ne gouvernerait pas mieux sous les contraintes imposées par l’UE.

Le constat pragmatique, ces violences sont une résultante qui était hautement prévisible et logique, issue d’un mépris de la condition des Français et de leur avenir.

Ça fait longtemps que la colère gronde et se contient, c’est normal qu’à un moment donné ça parte en couille, ça finira mal. Je le dis depuis que l’état Français a usurpé le vote des Français et plongé la France dans la misère.

Il semble que l’opinion suggère qu’il est temps de passer à la caisse: EXIT

J’ai décidé d’écrire cet article en entendant dire sur c-news que l’issue violente de la manif d’aujourd’hui (1er decembre 2018) est une atteinte à la démocratie….hum. Couper les gourmands de l’olivier lui fait pourtant produire des fruits. Démocratie est devenu tellement conceptuel que presque obscur, pourtant ce mot de racine Grecque ne comporte aucune ambiguïté:

Étymologie:

Le mot “Démocratie”, nous vient du grec “démokratia” (“δημοκρατια”) signifiant “gouvernement populaire”
Composé du grec “demos“, le peuple “qui habite la cité” et du grec “kratos“, celui qui est fort, puissant, au sens de celui qui est “capable de gouverner”, 
le roi.

Le mot “démos”en Grec signife “une terre” habitée par un peuple”, et ainsi désigne “l’ensemble des citoyens” , le “peuple” par opposition au roi. Ce terme issu du mot grec “dia” et du verbe “daiô”diviser.
“Kratos” signifie “puissant”, “vaillant”, fort, au sens de la force du corps et particulièrement le pouvoir du roi, l’autorité souveraine.

Donc la seule atteinte à la démocratie serait le musellement du peuple, ou le refus de ses représentants à prendre acte des revendications populaires. D’autant plus lorsqu’elles touchent à l’alimentation et aux perspectives d’avenir.

Donc si la démocratie a été piétinée, ce n’est pas par le peuple Français, non bien au contraire, car un mouvement citoyen spontané d’une telle ampleur est justement par excellence l’exercice démonstratif appliqué de la démocratie !

À terme, un changement de régime ?

Cette image des gilets jaunes qui faisaient rempart devant la tombe du Soldat Inconnu, au delà de tout jugement, semblait bien que spontanée comme représentative d’une ambiance à un instant T.

Évoquant une symbolique suggestive très puissante, racontant sur un fil d’Ariane l’histoire de générations de Français, et le devoir dans l’acceptation du sacrifice suprême.

Dans ce chaos le périmètre sacré a été respecté de chacun, même si des tags ont hélas été faits sur le monument, le peuple a sanctuarisé la tombe du Soldat-inconnu, et a rappelé aux élites que ce sanctuaire est celui des Français qui souffrent et qui meurent, il n’est pas la propriété privée des oligarques.

Les tags sont condamnables, ok, mais la symbolique qui s’est dévoilée de façon spontanée et qui s’est exprimée, aurait dû être mieux ou plus positivement commentée dans les médias.

Dans les affrontements, l’aura du Soldat-inconnu unifiait manifestants et forces de l’ordre autour de la sépulture du symbole représentant tous les Français sacrifiés , et tout autour régnait le chaos.

La sépulture du Symbole.

Le mouvement des gilets-jaunes est populaire et spontané, c’est un exemple concret de revendication démocratique, je condamne fermement les actions violentes en 2018, mais les actions ultaviolentes en 1789 c’était dit-on justifié, doit-on les cautionner ?

Avons-nous mûri ? sommes-nous capables de débattre sans passions ?

Pour paraphraser le poète, “si tu me punis parce-que je t’ai fait du tort, quelle est donc la différence entre toi et moi ?”

Je comprends aussi la position difficile du compatriote fonctionnaire en mission face à la foule en colère ! t’as vu le film 300 ? je comprends absolument ceux qui doivent faire parler le gaz et jouer de la tonfa en gamme majeure quand c’est pour briser un encerclement (sauver sa peau) ! mais chaque fonctionnaire devrait penser que même si ses ordres viennent d’en haut, il doit être et rester au service de ses concitoyens, et ne pas faire la même erreur que la police de Vichy, lorsque Berlin et Vichy appelaient de leurs vœux l’unité franco-allemande et l’europe des nations !

Chapeau bas aux forces de l’ordre qui sont pour les plus pragmatiques, déchirés entre le devoir et le cœur, mais le cœur n’est-il pas juste ? ne mérite-t-il pas devoir égal ?

Je suis la France

En 1968 on entendait “crs ss, ho-chi-minh, ché ” et en 2018 c’est “la police avec nous, pour le peuple, nous sommes la France”

En 1968 c’était des drapeaux rouges, en 2018 ce sont des drapeaux tricolores.

Lorsque les forces garantes de l’indépendance de la République font bien leur job, le peuple n’a pas besoin de se rassembler.

Mais il semble que le contrôle des institutions Françaises a été volé aux Français.

Le vote devrait être simplifié et chaque Français majeur devrait pouvoir voter sans carte d’électeur, juste avec sa pièce d’identité.

Si le système des impôts fonctionne bien avec internet, pourquoi ne pas faire de même pour les votes et les élections ?

Ça permettrait de laisser les Français décider de leur avenir en soumettant chaque question à un référendum, comme en Suisse, et ce n’est pas le hasard si la Suisse est un pays stable.

Mais les élites Françaises ne veulent pas autre chose que la démocratie représentative, car c’est rentable pour leurs carrières…..est-ce une attitude démocratique ?

Je m’efforce de dépeindre ici une analyse dépassionnée et objective, tout ce qui se passe est bien entendu regrettable et triste, il ne s’agit pas ici de jeter de l’huile sur le feu, mais de mieux comprendre les tenants et les aboutissants, afin de mieux anticiper ce qui risque maintenant d’arriver, et comment on peut éviter le pire.

Un minimum de discernement porte au triste constat d’une politique faite pour diviser les Français.

Il est rabattu que ce sont des extrémistes de droite ou de gauche qui dépassent les bornes de la bienséance, mais la vérité c’est que le port d’un masque à gaz est devenu impératif pour les manifestants un brin prévoyants. Sachant d’avance qu’en réponse à leur rassemblement citoyen, ils vont se faire gazer, finir à l’hosto ou pire !

Hélas en 2018, pour aller manifester pacifiquement à Paris, c’est impératif de porter un équipement de protection contre les gaz et les coups, pas par provocation mais pour se protéger !

La France souffre, mais paradoxalement, la crise qui s’annonce pourrait nous éviter une guerre !

La guerre ou la paix : l’U.E. ou le FREXIT

Je vous invite à visionner cette conférence, (pas de propagande politique, c’est une analyse facilement vérifiable) , afin de mieux saisir les similitudes entre 1914 et 2018, chacun pourra y voir plus clair:

Ce n’est pas le sujet dans nos médias, mais les conditions de la prochaine grande guerre se mettent en place en tâche de fond, avec le traité franco-allemand d’Aix-la-chapelle qui enfonce le clou, et qui sera signé fin janvier 2019.

Celui-ci officialise juridiquement la divulgation des stratégies et technologies secrètes Françaises à l’Allemagne. D’ailleurs ce traité offre le parapluie militaire Français à l’Allemagne et placera à terme les armées Françaises sous contrôle décisionnel Allemand, par le biais d’un état-major conjoint !

Le traité d’Aix-la-chapelle est l’antithèse du traité de l’Élysée, qui définissait les règles bilatérales de la coopération franco-allemande.

Le nouveau traité est unilatéral et au seul bénéfice de l’Allemagne.

Il stipule que les concessions de la France à l’Allemagne sont fondées sur “la confiance mutuelle” ! C’est irresponsable et dangereux.

La prochaine étape sera sans surprise la création d’une armée européenne, comme au temps de A.H. et du 3e reich.

Qui tire les marrons du feu à chaque fois que les grandes guerres modernes déciment les peuples ? 

Un éclatement de l’union-européenne changerait les valeurs du problème et déplacerait l’épicentre du prochain conflit mondial armé. Voire même annulerait le risque de conflit si la France retrouvait sa place dans le monde, car il y a peu la France était encore une grande puissance respectée de tous.

Sinon, le maintien de l’UE contre toute logique pérenne transformera à court terme le continent européen en champ de bataille pour l’otan contre la Russie et ses alliés.

Pas besoin d’une boule de cristal pour analyser la situation d’un point de vue technique, mais le facteur humain est difficile à anticiper, bien qu’il soit décisif car les plus grandes décisions viennent toujours d’un petit nombre de puissants.

La baisse du pouvoir d’achat, la perte des acquis sociaux, la déchéance de la nation, ne sont que des conséquences directes du dictât européen qui coûte chaque année aux contribuables Français des milliards d’euros !

L’état en banque route planifiée ne sait plus où chercher toujours plus d’argent, et il laisse volontairement s’évader des milliards issus des défiscalisations des très gros, sans parler des dépenses inutiles et colossales injustifiées et injustifiables faites avec l’argent des Français.

En parapluie, l’état annonce qu’il y a trop de fonctionnaires…. le beurre et l’argent du beurre !

Un pays stable et riche doit justement avoir une fonction publique forte, garante tierce des institutions protégées par la  présidence représentant l’exécutif populaire. Ça s’appelait une République Démocratique.

Il semble que beaucoup de Français n’ont pas compris que l’état étant privé de ressources à cause des privatisations, en est réduit à dépouiller chaque actif.

Ceci finira très mal.

Le problème européen:

Je trouve “marrant” que le problème de l’europe ne soit pas mis en avant dans les médias.

Lorsque la France verse chaque année sa contribution en milliards d’euro à la Turquie, en vue de son intégration planifiée à l’europe (contre l’avis des peuples, mais c’est signé et on cotise).

Lorsque nous contribuons de 21 milliards d’euro par an à bruxelles (les subventions européennes sont un reversement de moitié qui ne vient pas d’europe, mais du contribuable Français, quel vice).

Et de surcroît bruxelles nous ordonne d’abandonner tous nos avantages sociaux, retraites, santé, bien être, avenir, afin d’avoir une europe plus uniforme et plus juste, c’est logique que la France se mette au niveau social de la Roumanie.

Enfin, quand j’entends des manifestants qui ont la parole et qui s’expriment, je constate que toutes leurs revendications seraient rendues systématiquement applicables par effet domino, si la France sortait du carcan de l’union européenne pour renouer avec sa tradition d’ambassadeur-modérateur.

Besoin d’argent ? il y en a de l’argent, et beaucoup. Bien assez en tous cas pour relancer la banque de France et faire tourner la planche à billets à plein régime.

Oui, ça déplaira à nos concurrents qui contrôlent notre économie et notre politique depuis les traités de Maastricht et de Lisbonne.

Ce n’est pas impossible, nous l’avons déjà fait par le passé, et les grands spécialistes de l’époque disaient aussi que c’était impossible.

Tu veux du pouvoir d’achat ? réhabilite une monnaie nationale à contre-valeur en € de 1/1 afin de stopper les effets de l’inflation spéculative sur l’économie nationale. En quelques mois d’ajustements, le coût de la vie deviendrait beaucoup plus abordable avec un pouvoir d’achat décuplé, s’accompagnant de mesures économiques: une pomme Française redeviendrait moins chère qu’une espagnole, pour un bénéfice accru du producteur Français et un coût bien moindre qu’en € pour le consommateur !

Une sortie de l’UE

Loin d’être un isolement serait au contraire une réouverture de la France au monde (voir la charte du royaume-uni post-brexit, l’angleterre est-elle isolée depuis qu’elle a planifié le brexit ou ses comptes se portent-t-ils déjà mieux ?….)

Parmi plus de 6000 traités qui nous lient aux autres pays d’europe et du monde, il ne faut en abandonner que 3 pour reprendre la main sur notre pouvoir décisionnel dont dépend une économie favorable.

….souvenez-vous qu’il nous a été expliqué que le royaume-uni serait ruiné par le brexit, que toutes les entreprises partiraient…. bfm te fait croire que l’UE tient les Anglais par les couilles, mais c’est le contraire.

La dernière crise du brexit le mois dernier, a été présentée en France comme une contestation anti-brexit, alors qu’il s’agissait d’un mouvement contestataire anti-dette européenne (la dette de l’UK est sa cotisation due à lUE pour les années à venir).

Certains Britanniques ont donc dit “pas normal de cotiser encore à l’UE si on y est plus”. logique. En attendant, dans cette année qui précède le BREXIT (mars 2019), le trésor britannique a déjà empoché des milliards grâce à un impôt levé auprès des très gros: google, microsoft, etc, et ces entreprises n’ont pourtant pas délocalisé, car le royaume-uni leur procure des avantages contre un impôt, ce qui semble juste.

Et probablement que malgré les efforts de Mme May, les Britanniques assumeront le choix de l’opinion publique en procédant à un BREXIT dur: déconsidérer la “dette” et ne rien payer. Ils ont le droit de le faire.

Ou Mme May, partisane de l’UE s’opposera-t-elle au BREXIT dur demandé par la chambre des communes ?

l’Europe, c’est la guerre

En parallèle, sachons que l’article 42 du traité européen place les armées des nations européennes sous la tutelle de l’OTAN. Et le commandement de l’OTAN se trouve à washington, aux usa.

Au passage, la France est sur le point de partager avec l’Allemagne son siège permanent à l’ONU… Rien sur bfm.

Si par exemple, l’Ukraine entrait en guerre officielle contre la Russie, la France (et les autres pays membres de l’OTAN) se retrouverait systématiquement en guerre contre la Russie et ses alliés. C’est d’ailleurs le scénario le plus probable à venir sauf si un imprévu vient renverser les plans de l’empire, comme une sortie de la France de l’UE et de l’otan.

La diplomatie Française pourrait provoquer un électrochoc stratégique d’ampleur mondiale en renversant l’échiquier à son avantage. Imposant une situation de statu-quo en créant des alliances multilatérales avec les pays non pas acteurs du passé mais de l’avenir, comme on l’a toujours fait pour préserver la paix.

Notre vieux pays dispose de ressources humaines qui peuvent encore surprendre le monde entier.

Il est urgent de remettre la diplomatie Française en route, et de réhabiliter nos ambassades avec de vrais ambassadeurs.

La France est la force de frappe nucléaire de l’europe, si un pays de l’otan entre en conflit avec la Russie, qui les Russes vont bombarder en premier d’après toi ?

Le FREXIT c’est la paix

Si la France redevenait indépendante et souveraine afin de pouvoir de nouveau se conformer au droit international, les tensions disparaîtraient.

Ou du moins ne placerait plus sur l’échiquier géopolitique notre pays, en tant que cible-bouclier pour la politique expansionniste américaine.

J’invite donc tous les gens sensés, peu importe les idéaux ou les opinions, informez vous bien et réfléchissez-y, voulons-nous la prospérité ou voulons-nous la guerre ?

Si nous voulons pouvoir en décider, on y arrivera pas avec une guerre civile mais avec notre seule intelligence et de la sagesse.

Chaque citoyen peut envoyer le dossier qui suit à des députés, sénateurs, parlementaires, pour demander conformément au droit constitutionnel Français et par devant la loi, que soit ouverte et examinée la procédure de destitution du président de la république, en application et vertu de l’article 68 de la constitution Française.

Cette proposition, ce dossier juridique, est diffusé par l’UPR mais n’est pas réservé à ses seuls sympathisants.

L’UPR présidée par F.Asselineau, n’est pas un parti-politique traditionnel ni banal.

La rumeur du 1% de résistance organisée existait déjà sous le 3e reich! comme c’est amusant le bégaiement de l’histoire!

Il s’agit d’un noyau incorruptible de volontaires idéologiques donc désintéressés, qui a pour vocation d’assurer une transition choc d’un état d’occupation à un état d’autodétermination nationale sous un régime régalien démocratique antidictatoriel.

L’UPR représente le CNT, le conseil national de transition qui est l’organe politique du conseil national de la résistance.

La place de la France en 2019 devrait être équivalente à celle de la Suisse, si les Français n’étaient pas manipulés.

Selon le plan génial de la Vème, que tous les anciens soldats d’élite connaissent bien, le CNR (conseil national de la résistance) n’aura plus de combat à mener lorsque les citoyens seront redevenus les propriétaires de leurs destinées;

l’UPR est une mesure d’urgence dictée par le plan Gaullien, qui disparaîtra lorsque les Français auront rétabli les pleins pouvoirs de la république démocratique en France, et les libertés individuelles.

La garde meurt certes volontaire, mais ne se rend point.

Si on ne percute pas, on ne survivra pas à ce siècle, et la postérité retiendra que la Francophonie est un propre de nos frères issus du continent Africain, dès lors en 2019 les premiers maîtres en survie de la langue francophone. Grâce à eux tous, le Français ne mourra jamais, mais sinon qu’en sera-il de la France ? Les Africains ne comprennent pas pourquoi les Français se sont résignés et acceptent qu’on leur ferme le yeux sur la réalité du monde.

Eux comme nous serons peut-être encore piétinés dans le travestissement d’une histoire, et cette histoire ne retiendra comme toujours que la version du vainqueur.

Le CNR a été la meilleure invention de De-Gaulle. Ce système compliqué permet la résilience démocratique populaire résurgente face aux dominations de puissances extérieures. Lorsque les Français auront repris le contrôle absolu de leurs institutions, et par là même repris leur destin en main  en conscience des faits et en toute connaissance de causes, la mission aura abouti et l’UPR pourra se dissoudre avec le sentiment du devoir accompli pour et envers chaque citoyen.

Le document ci-dessous est un outil d’action concret et puissant, mis gracieusement à la disposition de toutes et tous les Français(es), de tous bords politiques, car la force de l’UPR c’est justement une politique d’unification et d’objectivité, pas de division.

L’honnêteté, la sincérité, le souci réel des administrés, le désintéressement, le rejet de la vénalité, l’ouverture d’esprit, le pragmatisme, sont des valeurs qui devraient être imposées et contrôlées sans condition aucune à tous les politiciens.

En vue des européennes, si vous approuvez le programme du Conseil National de Transition, rapprochez-vous de l’UPR !

Note à mon initiative: Cet article n’a rien d’officiel et n’a pas été visé par le bureau national de l’UPR. Seule la responsabilité de l’auteur sur survivalisme-survie.fr peut être engagée sur le contenu de cet article qui en plus du programme de l’UPR, met en avant des questions dont l’auteur ignore la position de l’UPR, parti politique cité car il est le seul à proposer des solutions concrètes, et  à développer des analyses pertinentes, toujours ouverts au débat avec les meilleurs spécialistes. WKurtz → kurtz@survivalisme-survie.fr

FREXIT