Dans un contexte post-bug, il n’y aura certainement plus ni lois ni règles, seule la survie comptera aux yeux de chacun.

Cependant, il serait prudent de s’imposer à soi-même quelques règles de base, qui peuvent être utiles pour assurer sa propre survie et celle des siens.

Le survivaliste accorde beaucoup d’importance aux préparatifs et a bien raison, mais on analyse parfois trop peu les situations auxquelles nous devrons faire face si nos préparatifs d’anticipation s’avéraient, hélas, trop bien fondés.

Le survivalisme est un truc d’autodidacte . Il n’existe pas d’autre école survivaliste que l’école du bon sens et celle de l’expérience voulue et acquise.

Alors se préparer à quoi ? …au mieux se préparer au pire, juste pour affronter le moins grave avec plus d’aisance ,voire une décontraction totale pour le survivaliste aguerri qui aura bien anticipé.

survivaliste

 

survivalisme-survie ,en plus de l’expérience de kurtz en méthodes de survie, met aussi à contribution sur le site l’expertise de quelques amis. On a l’habitude de débattre sur certains sujets pour confronter nos expériences en vue de nous améliorer.

Sur ce sujet, il s’est avéré déraisonnable de classer des règles dans un ordre précis.

On a unanimement conclu que le plus simple est toujours le plus fiable.

Conclu également qu’on peut établir des règles prioritaires numéro1 précédées et suivies par d’autres règles numéro1 ,dès lors qu’elles sont toutes d’importance égale.

Ça a mis tout le monde d’accord, ………..c’est la magie de la démocratie ,et ça simplifie les mathématiques.

survivalisme-survie vous propose donc ces quelques règles de base, qui ne sont que des règles de simple bon sens en survie post-bug, à vous d’en adopter certaines ,si ce n’est déjà fait.

 

survivalisme-survie

Les règles numéro1

Les règles numéro1 du survivaliste s’appliquent à lui-même et sont celles ayant une incidence directe sur le quotidien.

Ces règles visent à assurer les meilleures chances de survie, en prenant en compte les risques propres à mettre en jeu l’intégrité physique du survivaliste et des siens en situation critique de post-bug.

• FFOMECBLOT ⇒ voir ICI

• pragmatisme

• vigilance

• concentration ,être attentif.

• anticipation et gestion (nourriture, matériel, immatériel).

• jamais de feu de camp à découvert.

• ne pas confondre vitesse et précipitation.

• déplacements discrets ,et hors des grands axes si possible.

• fuir si on peut, quand on peut éviter un affrontement dont on ne peut tirer aucun bénéfice.

• “but et motivation” est un slogan qu’on ne doit pas perdre de vue, pour rester motivé et concentré.

survivalisme

Les règles numéro2

Ces règles n’ont pas un caractère individuel comme les règles numéro1 du survivaliste .Ce sont des règles à utiliser dans le rapport aux inconnus. Il s’agit d’être prudent, ferme et déterminé, mais aussi d’être juste et droit pour pouvoir donner un sens aux choses dans le chaos.

• confiance relative

• charité n’est pas pitié.

• opportunité est offrande.

• évincer rapidement les belligérants et faiseurs de malheurs.

• peser froidement l’impact sur les objectifs ou sur le groupe avant de recruter un nouveau membre.

 

survivaliste

La règle numéro3

On ne peut pas la maîtriser et elle est omniprésente,c’est le hasard ou la chance , appelle ça comme tu veux, c’est ça , ne pas la sous-estimer, …ceux qui ont bien vécu peuvent dire que le hasard aime l’imprévu.

En survie ,c’est la chance qui décide de beaucoup de choses. Rester pragmatique.

Ce n’est pas vraiment une règle, mais elle oriente nos priorités en fonction de la situation et des besoins les plus urgents.

C’est l’essence même de ce qui motive le survivalisme ,quand on considère que par hasard, tout peut arriver, en bien ou en mal, et qu’il faut donc s’adapter aux situations en y réagissant au mieux.

 

wk