Stage de survie en milieu hostile , du bushcraft aux stages de formations spécifiques, en milieux urbains ou sous diverses conditions de terrains naturels ou de climats. Pourquoi et comment:

Pourquoi faire un stage de survie ?

En se mettant volontairement en situation autonome, seul ou au sein d’un groupe, on arrive automatiquement à adopter seul les meilleurs procédés de survie. Mais on se limite souvent à un type de terrain/région où on finit par être “maître du terrain”.

C’est à dire d’arriver à tirer le plein potentiel du terrain pour assurer notre survie, et plus loin notre confort aussi !

Dans un stage de survie ,on se retrouve souvent dans une autre région ou incorporé au sein d’un groupe.

Un stage de survie en milieu hostile permet d’apprendre aussi des autres, car on évolue souvent au sein d’un petit groupe, et parfois seul avec un guide.

Ceci est souvent l’occasion pour chacun(e) de transmettre ses propres connaissances ou aptitudes techniques spécifiques, puis d’en recevoir de différentes par d’autres membres du groupe et par le guide.

Les types de stages

Il existe beaucoup et de plus en plus de stages de survie, bushcraft, et autres formations aux méthodes de réponses rapides aux événements. C’est très positif mais dans le cadre d’un stage voulu vraiment professionnel, il faut veiller à respecter l’aspect légal de ce type de formation. Donc à ne faire appel qu’à des instructeurs qualifiés et se déclarant comme tels.

stage survie

Les avantages des formations

Ceci permet de mieux connaître son environnement, ou d’en découvrir de nouveaux.

Faire un stage de survie dans les Alpes permet d’être confronté à des conditions alpines, et etc pour tous les types de terrains.

On en tire des enseignements qui seront autant d’atouts. Si un jour nous sommes confrontés à du grand froid ou à des conditions auxquelles nos expériences antérieures nous ont préparés.

Les stages de survie en milieu hostile ,permettent de se préparer à diverses situations en ayant l’avantage de les aborder avec le recul de l’expérience.

Selon le niveau de recherche, les stages sont nombreux et offrent un large panel en termes de facilités ou de difficultés.

stage de survie en milieu hostile

Stage de survie en milieu hostile

Se former aux techniques de survie

C’est en se confrontant à de nouveaux terrains qu’on étend nos expériences.

Se former, c’est satisfaire un esprit de connaissances qui nous rend capables d’affronter des situation difficiles possibles ou probables, avec le recul de “l’initié” face à ce type de situation.

Sans jamais se mettre en danger, on se forme souvent seul, mais on n’y perd jamais à faire une sortie de terrain en groupe, car ce sont toujours des expériences profitables.

Le but est de toujours chercher à utiliser et à comprendre les éléments à notre disposition dans les divers environnements.

Pour utiliser le terrain plutôt que de le subir, ou de se servir de ses particularités pour trouver une subsistance nutritive ou définir le lieu d’un bivouac.

Tout dépend des attentes quand on s’inscrit à un stage. Il ne faut pas hésiter à cibler le type de stage qui nous serait intéressant, puis de prendre contact pour s’aviser que le stage choisi est bien celui que nous recherchons.